Publié le

Soyez-prêts: HÄSTKO prépare son lancement!

infographie montrant une culotte, boxer, shorty et soutien-gorge de sport

Chez HÄSTKO, nous développons des sous-vêtements techniques et élégants exclusivement pour les cavaliers.

98% des cavaliers
rencontrent des problèmes
de sous-vêtements*

et toujours aucune marque adaptée exclusivement aux contraintes des cavaliers!

infographie décrivant les problèmes de sous-vêtements à cheval

 Infographie décrivant la protection anti-chocs pour monter à chevalInfographie décrivant les sous-vêtements composant la gamme : culotte, shorty, boxer et soutien-gorge

 

Doit-on (encore) rappeler au monde entier
que l’équitation est un sport ?

#HORSERIDINGISASPORT


Infographie décrivant le jeu concours pour remporter son modèle de sous-vêtement préféré.

* Étude menée sur 419 cavaliers.

EnregistrerEnregistrer

Publié le

Équitation et soutien-gorge: Comment bannir le rebond ?

Schema expliquant que la poitrine pèse 5x son poids à cheval

Le saviez-vous ? L’équitation est un sport classifié sport à « fort impact ».  Chez la femme, la poitrine peut peser jusqu’à 5 fois son poids lorsqu’elle subit la foulée du cheval.

Shéma expliquant que les seins pèsent 5 fois leur poids à cheval

• La Fédération Britannique d’Équitation sensibilise les cavalières

En Angleterre, le problème est pris très au sérieux. c’est ainsi que la BETA (British Equestrian Trade Association), la fédération britannique et les chercheurs de l’Institut de Biomécanique de Portsmouth se sont unis pour créer une campagne de prévention destinée aux cavalières. Ensemble, ils ont publié le « Guide du Soutien-gorge pour la Cavalière »* , basé sur les recherches exhaustives menées par le Dr Jenny Burbage de l’Université de Portsmouth, et Lorna Cameron, du Sparsholt College dans le Hampshire.

• Les cavalières ne sont pas conscientes que leur soutien-gorge est inadapté.

Leurs études montrent notamment que seulement 19% des cavalières confirment toujours monter avec un soutien-gorge de sport contre 91% des femmes pratiquant la course à pied. Pourtant, les deux sports sont catégorisés au même niveau d’impact.

Le Dr Burbage explique ces chiffres de plusieurs façons.
  1. La majorité des soutiens-gorges de sport est destinée au running lors du discours promotionnel. Cette publicité mène la consommatrice à penser qu’un soutien-gorge de sport n’est pas nécessaire pour d’autres sports, comme l’équitation par exemple ! 
  2. L’ amalgame entre « sport » et « sport cardio » est un autre problème. Un sport à fort impact n’est pas nécessairement un « sport cardio » et l’équitation en est le parfait exemple. Certains auront tendance à dire que l’équitation n’est pas vraiment un sport (grrrr) et pourtant! Le débattement subit  par la poitrine sera plus important que lorsque vous courez un marathon ! Il est temps de sensibiliser les cavalières qui pensent que bien s’équiper n’est pas nécessaire. Certaines sont freinées par l’esthétique des soutien-gorges actuellement proposés sur le marché: trop agressifs, trop flashy, trop « gym »… Un look qui n’est pas adapté aux tendances dans le monde équestre.

Schema expliquant l'efficacité d'un soutien-gorge de sport

Qui dit douleurs, dit mauvaises performances!

Le Dr Burbage conclut ses recherches en appelant les acteurs de la filière équine britannique à prendre des initiatives pour sensibiliser les cavalières. Car, en plus de la douleur, une cavalière gênée ou en souffrance provoque une crispation, générant une baisse conséquente de ses performances sportives, peu importe la discipline !
Chez les cavalières, ces crispations dues à la douleurs se feront ressentir en premier lieu dans la bouche et le dos de l’équidé. Arthur Gentina – Ostéopathe D.O. spécialiste des cavalières – nous confirme que les séquelles chez les femmes et chez leurs chevaux sont évidentes.

Simona Halep rejoint le top mondial en réduisant l’impact de sa poitrine

Connaissez vous l’histoire surprenante de la tenniswoman Simona Halep ? Cette joueuse d’exception a vu sa carrière exploser suite à une opération de réduction mammaire. « Cela me faisait mal au dos, me gênait pour servir » déclare t-elle. Aujourd’hui à la tête du classement mondial, elle nous permet d’établir une corrélation forte et évidente entre support de la poitrine et performances sportives.
*Horse Rider’s Guide to Bras
icone de soutien-gorge avec bannière coming soon

Encore un peu de patience ! Le soutien-gorge HÄSTKO
devrait ravir les cavalières d’ici quelques mois!

 

Publié le

Sauve un cheval ! | Son nom est Rhapsody

Image montrant une tête de cheval beige et le mot ADOPT

L’association Les Crins de Liberté vient en aide aux chevaux et ânes en détresse. HÄSTKO s’engage à soutenir l’association dans son combat en lui reversant 1% de notre chiffre d’affaire annuel mais aussi en parlant des bénévoles, de leur travail et surtout de leurs chevaux à sauver, comme Rhapsody.

Photo du cheval

Une jument nommée Rhapsody

Quelle beauté, la petite Rhapsody avec sa petite « particularité » ! Avant d’arriver au refuge, Rhapsody a changé trois fois de famille en à peine quelques semaines.

  • Race : ONC selle type Appaloosa
  • Jument
  • Âge : 12 ans
  • Taille approximative : 1m60
  • Niveau de manipulation / dressage : Passe partout en extérieur.
  • Entente avec ses congénères : Difficile au départ, n’aime pas se sentir coincée par les autres chevaux. Elle s’est cependant bien intégré au troupeau de juments et a trouvé sa place.
  • Facilité des soins : Facile, ne bouge pas à l’attache ni au pansage
  • Facilité de transport : Être doux à l’embarquement pour qu’elle ne panique pas.

Il est certain que Rhapsody a besoin de temps pour prendre ses marques avec ses compagnons équins. Elle tente de dominer le temps de trouver sa place et n’aime pas se sentir coincée. Une fois ses marques prises, c’est en revanche une jument sereine en troupeau et dans tous les cas très gentille et respectueuse des humains. Au refuge, ce sont des enfants qui viennent parfois s’en occuper, la mener, la brosser. Lors de nos portes ouvertes, Rhapsody était un peu impressionnée par la foule et le bruit mais est restée attentive à sa jeune meneuse qui la présentait en Equifeel.

Sous la selle c’est une parfaite petite jument de randonnée, qui ne regarde rien et sait s’économiser. Elle est montée en side-pull.

Comme pour tous nos chevaux du refuge, Rhapsody est à placer sous convention d’adoption et interdite de reproduction. Si vous êtes prêt à lui laisser le temps de prendre ses marques, elle pourrait tout à fait vous combler. Venez écrire une belle histoire avec la jolie Rhapsody !

Je ne peux pas adopter… comment aider à la sauver?

Pas de panique! Il y a plein de manières différentes de contribuer à la cause de l’association, par exemple:
  1. don de matériel
  2. don de fourrage
  3. partage sur les réseaux sociaux des chevaux à l’adoption
  4. bouche à oreille

… et pourquoi pas parrainer un cheval tout simplement!

Trouvez plus d’informations en visitant le site www.lescrinsdeliberte.fr ou en visitant notre article.

 Moi aussi je veux aider l’association: Cliquez ici pour savoir comment faire
 Je soutiens en aimant la page Facebook Les Crins de Liberté

EnregistrerEnregistrer

Publié le

1% For Horses : HÄSTKO s’engage aux côtés des chevaux

pictogramme cheval avec texte 1% to save horses

HÄSTKO s’engage pour la protection et le sauvetage des chevaux avec l’association Les Crins de Liberté. En lui reversant 1% de nos ventes, nous contribuons au combat contre la maltraitante et l’abandon des équidés.

pictogramme cheval avec texte 1% to save horses

Déjà 2000 chevaux sauvés

Les Crins de Liberté, Ce sont plus de 200 chevaux qui ont pu être accueillis au sein du refuge depuis 2007 et près de 2 000 chevaux qui ont pu être sauvés grâce au forum de l’association.
Les pensionnaires qui intègrent leurs prés bénéficient de soins vétérinaires, de maréchalerie, de visites d’ostéopathes et de dentistes. Ceux qui ne sont pas montables apprennent les jeux à pied pour renforcer leur confiance en l’humain. Ceux qui peuvent être montés sont débourrés pour une activité de loisirs et sont progressivement travaillés en carrière puis en extérieur.

Comment l’association est-elle née?

Jésahel et Cécile partagent leur vie avec plusieurs équidés depuis plusieurs années. En avril 2007, elles ont été sensibles à la cause d’une jument pur sang réformée des courses, dont le destin devait se terminer de façon funeste. Grâce à leur tenacité, elles ont réussi à réunir l’argent de son sauvetage en moins de 24 heures.

Par la suite, elles ont décidé de fonder l’association afin de pouvoir offrir un vie à bon nombre de chevaux. Un forum a été créé afin de donner un maximum de chance à ceux qui n’en avaient pas.

Au départ l’association n’avait pas de refuge. Très vite, avoir des prés pour recueillir les urgences est devenu une absolue nécessité.

Je ne peux pas adopter… comment aider?

Pas de panique! Il y a plein de manières différentes de contribuer à la cause de l’association, par exemple:
  1. don de matériel
  2. don de fourrage
  3. partage sur les réseaux sociaux des chevaux à l’adoption
  4. bouche à oreille

… et pourquoi pas parrainer un cheval tout simplement!

Trouvez plus d’informations en visitant le site www.lescrinsdeliberte.fr

 Moi aussi je veux aider l’association: Cliquez ici pour savoir comment faire
 Je soutiens en aimant la page Facebook Les Crins de Liberté

À ne pas manquer …

gagne_ton_modele_prefere

1. Vote pour ton sous-vêtement favori ici.

2. Croise les doigts et remporte le produit pour lequel tu as voté en étant tiré(e) au sort !

EnregistrerEnregistrer

Publié le

HÄSTKO Remporte le Prix des Startups by EQUITA

plaque metal grand prix des statuts by équitation

Le prix du salon EQUITA tant convoité

HÄSTKO vient de remporter le Grand prix des startups by Equita, lors du salon lyonnais très convoité par les cavaliers professionnels et particuliers. Le projet a ainsi largement séduit, puisqu’il recueille à lui seul 1/4 des votes du public, et placé en première place par le jury à l’unanimité. Les deux entrepreneuses sont également sélectionnées pour les Trophées de l’innovation par le Salon du Cheval de Paris qui se tiendra du 5 novembre au 3 décembre 2017.

photo de la remise de prix au salon Equita

De l’idée à EQUITA

Qu’ils soient cavaliers occasionnels ou professionnels, nombre de pratiquants ont, un jour ou l’autre, été confrontés à un souci de sous-vêtements inadaptés à cheval: couture irritante, douleurs aux ischions, soutien-gorge inefficace … Des mois durant, le tandem a mené l’enquête sur les forums, tout en arpentant inlassablement les terrains de concours et visitant les centres équestres, afin de glaner un maximum d’informations en matière de dessous. Et le verdict est sans appel : 98 % des personnes sondées avouent rencontrer des gênes ou douleurs avec leurs sous-vêtements lorsqu’elles montent à cheval. Les deux fondatrices ont souhaité agir et se lancer dans la confection d’une gamme masculine et féminine d’underwear spécialement adaptée à la pratique de l’équitation. Culottes, shortys, tangas et boxers sans coutures, aux finitions thermo-soudées, intégrerons plusieurs choix de RIDINGPAD® moelleux et invisibles. Le soutien-gorge est lui aussi spécifique, pour la première fois adapté aux contraintes des cavalières subissant des rebonds différents du running.

Astier Nicolas, Thomas Carlile, ostéopathes et docteurs en biomécanique, tous engagés dans le développement

Avant même que la première collection soit disponible (commercialisation prévue en juin 2018), des figures de proue du monde équestre ont apporté leur soutien à l’aventure Hästko, à l’instar de Thomas Carlile, triple champion du monde et Astier Nicolas, double médaillé olympique et champion du monde, qui ont testé les produits et prodigué des conseils afin d’améliorer le confort. Comme beaucoup de professionnels montant 7 chevaux par jour, les athlètes tricolores sont en effet régulièrement confrontés à des problèmes de « dessous », avec très souvent pour seule solution le « système D » : crème à foison, cuissard de cyclisme, … Alors que la gente féminine, elle, n’hésite pas à superposer les couches (brassière et soutien-gorge à armatures) afin d’éviter les ballottements douloureux. Une problématique à ne pas prendre à la légère si l’on se réfère aux travaux de la prestigieuse université de Portsmouth (GB). Ses chercheurs ont ainsi démontré que les seins pouvaient peser jusqu’à 5 fois leur poids lors du rebond du cheval ! S’appuyant sur ces résultats scientifiques et bénéficiant de l’analyse de plusieurs bureaux d’étude et ostéopathes, Hästko a poussé ses investigations au maximum, afin de réaliser des prototypes convaincants.

 

Sortie de la gamme dans quelques mois

Adepte des balades à cheval ou cavalier aguerri, il faudra encore patienter avant de se procurer le boxer, shorty ou culotte de son choix. En attendant, la start-up permet aux cavalières et cavaliers de voter pour leur sous-vêtement favori afin de le remporter lors d’un tirage au sort.


 

gagne_ton_modele_prefere

1. Vote pour ton sous-vêtement favori ici.

2. Croise les doigts et remporte le produit pour lequel tu as voté en étant tiré(e) au sort !

EnregistrerEnregistrer